08/09/2008

C'est quoi le jour J ?

Je craque ! J'étais prête ! Et pourtant ...

On est jeudi. L'opération est dans une semaine. Et re ... coup de fil de l'hôpital. Re urgence imprévue. Re déprogrammation de l'opération. Re désespoir. Cette fois j'en pleure de rage et de tristesse. J'en peux plus d'attendre, de me préparer (psychologiquement j'entends), JE N'EN PEUX PLUS. J'essaie de le faire comprendre à cette satanée secrétaire. Je lui dis même que moi aussi je suis devenue une urgence et que finalement je n'ai plus qu'à ouvrir la fenêtre et ... Evidemment, le ton de la dame change. Elle me propose une date dès le retour de vacances du chirurgien et m'assure que cette fois il n'y aura pas de changement.

Je ne la crois pas. Ma DRH regarde le calendrier et m'encourage à accepter la date proposée en m'assurant qu'il n'y aura pas de problème pour les collègues, que le principal pour moi est que je me fasse opérer.

J'en parle avec mon mari et ma fille. Ils me consolent. Je finis par dédramatiser et je rappelle l'hôpital : "OK pour le 12 août".

Cette fois, je ne trouve pas de date historique à y associer. J'aurais même tendance à me dire que cette dernière annulation est peut-être un signe du destin. Peut-être ne devrais-je pas la faire cette opération. Peut-être que ça va mal se passer. Peut-être ne vais-je pas en sortir. Ca y est, mon cerveau est en plein scénario castastrophe...

Vraiment, je craque.

20:50 Écrit par Christine dans Santé Gastrectomie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ggggrrrrrrrrr |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.