09/02/2009

Oups, en panne d'ordi !!

Désolée de ne pouvoir donner des news en ce moment. SS47080[1]En panne d'ordi depuis janvier, je vous envoie ce message du boulot. 

Je devrais récupérer mon ordinateur d'ici une semaine environ. Bien entendu, mon premier réflexe sera de vous donner des nouvelles.

u15734920[1]

A bientôt donc.

 

13:55 Écrit par Christine dans Santé Gastrectomie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : oups |  Facebook |

Commentaires

Un petit coucou et un grand merci pour ton histoire Salut,
Je viens de finir de lire ton histoire, et je voulais t'en remercier. J'ai trouvé triste quand tu disais ne pas recevoir de message, alors que je suis sûre que beaucoup de gens te lisent sans qe tu ne le saches. Pour ma part, bientôt 35 ans, 140 kg (voir peut-être un peu plus), et j'ai commencé les démarches pour me faire opérer. A savoir qu'il faut compter un an pour pouvoir se faire opérer. J'ai déjà vu le chirurgien, l'endocrinologue, et j'ai rendu visite à la psychologue hier. Prochain rendez-vous dans 3 semaines, puis je retournerai voir les spécialistes après. Ton histoire m'a permis de me rassurer. J'ai tellement peur de l'opération (évidemment, je suis allée lire les témoignages sur le net, et je suis apparemment tombée sur celui qu'il ne fallait pas, c-à-d une dame qui a vécu l'enfer pendant et après son opération (j'ai compris presqu'à la fin de son récit qu'elle se faisait à nouveau opérer après un échec avec l'anneau). Donc j'étais tout de même très en souci. Mais maintenant, je me sens un peu mieux, et ton parcours m'a vraiment été utile. Alors merci. Tout simplement. Je te souhaite plein de courage, et je me réjouis de lire la suite. A bientôt.

Écrit par : bleucerise | 21/02/2009

merci Bonsoir Bleucerise et merci pour ton gentil commentaire qui m'a fait bien plaisir. Plaisir d'autant plus grand que je sais maintenant que raconter mon histoire n'est pas inutile. En tous cas, sache que je n'ai vraiment pas le sentiment d'avoir physiquement souffert. Au contraire! j'avais un peu mal partout après l'opération mais ça m'a fait du bien. Je savais enfin pourquoi. N'hésite pas, fais confiance aux médecins pour qui ta vie est la seule priorité et surtout fais toi confiance : cette bataille, c'est toi qui vas la gagner et dis toi que tu vas vers une vie remplie de joies oubliées. Tu dois foncer pour demain, après demain et tous les autres jours. Et si tu veux, n'hésite pas à me donner de tes nouvelles. Ca me fera toujours plaisir de te lire et d'échanger nos ressentis. Et n'oublie pas, tu n'es pas seule... A bientôt.
Christine
ps : désolée, je ne parviens pas à répondre sur ton adresse email. Apparemment, un problème de pop! je ne dois pas être très douée je pense lol

Écrit par : christine | 26/02/2009

Les commentaires sont fermés.