11/11/2008

Ca y est, c'est fini les "3 chiffres"

Ca y est enfin, j'ai passé les 3 chiffres. Ca fait bizarre. Et étrangement, je m'y étais presque habituée. Et lire les 99kgs... ça ne me plait pas plus que ça. Ca me paraît être très lourd. Je dois avoir gardé en souvenir l'époque où je les atteignais en pensant que je devenais une catastrophe. Vous devez me croire folle. Je me demande moi-même si je ne le deviens pas. C'est vrai que ces kilos m'omnubilent. Je ne parviens pas à me raisonner et continue de monter sur la balance chaque jour. Evidemment que je suis tout de même heureuse d'avoir perdu un peu plus de 24 kgs en 3 mois. Et j'espère en perdre encore au moins 15 durant les 3 mois à venir. Ce serait merveilleux. D'autant qu'après 6 mois, la perte de poids ralentit et les kgs s'envoleront à un rythme de croisière certainement trop lent à mon goût. Je vais donc sûrement être sévère avec moi même encore pendant plusieurs semaines.

En tous cas, cette perte de poids commence à se voir vraiment. Et moi je la sens réellement. Je redécouvre mes os. Je les vois mais ne les sens plus douloureux. Je bouge beaucoup plus facilement. Oh, je ne suis pas encore une gazelle mais ne suis plus une éléphante. Je me dirais plutôt un cocon dans lequel on ne voit pas la chenille qui n'est plus et on cherche le papillon qui n'est pas encore. CoconSpavonia[1]

 

 

C'est prétentieux mais je veux y croire.

Par contre, côté peau qui tombe, aïe aïe aïe. Je ne suis pas prête du tout à me mettre en maillot de bains. Tout tombe : les bras, le ventre, les hanches. Pour l'instant, mes jambes et cuisses qui étaient bien musclées, ne se font pas plus remarquer. Les crèmes que je me suis offertes et dont je me badigeonne régulièrement, n'ont aucun effet. Ou en tous cas, je n'en perçois pas les effets. Les vergetures se sont multipliées et démangent incroyablement même à des endroits inattendus. ACAMY6DE0CAMSB13PCA4KJ98PCAETCUVTCAYPF3FFCAM9RSMACAE6NS35CADF1CWTCA4WF9C2CAHVR6YRCAGHW99NCAXKPNQCCA2NF2GVCAT7275VCAGSTOA6CAB845VKCAXG7KXICAFWT8I5CAU2I7ZJComme quoi, les dégâts étaient uniformément répartis! Il n'y a pas de doute, la chirurgie réparatrice sera indispensable pour que je retrouve une silhouette à peu près agréable. Pour l'instant, je parviens (aidée des crèmes antirides) à sauver la peau du visage et du cou. Mais quand je me regarde dans le mirroir, je vois un visage marqué par la fatigue et le vieillissement. Il n'y a pas de rides mais une peau moins remplie donc qui plisse dans certains mouvements.

En fait, les "formes remplies" de mon corps me rajeunissaient. Aujourd'hui, je rattrappe mon âge. C'est logique. Il va juste me falloir m'habituer à mes 42 ans.

Quant à mon moral, il va bien. Je suis ravie de cet amaigrissement. Je suis fatiguée, certes, mais en pleine forme. C'est paradoxal mais c'est cela. Je suis fatiguée physiquement mais en forme moralement. Je ne sens plus mon corps au travers des douleurs mais je le sens et le vois revivre. C'est géant.

Le petit truc embêtant, c'est que je ne sais plus comment m'habiller. J'ai perdu plusieurs tailles c'est certain mais je ne connais pas exactement ma taille aujourd'hui. Et je n'ai pas envie de dépenser trop d'argent pour m'acheter des vêtements qui ne vont m'aller que quelques semaines. JE SAIS, c'est mieux dans ce sens là mais c'est une période transitoire un tant soit peu embêtante.

En plus de cela, je suis devenue extrêmement frileuse. Moi qui ne vivais été comme hiver que bras et pieds nus.WCAZEZHXPCAX1KIZICA2INRYNCAREQEQLCA38760OCACNKX6OCA7N3XP3CA562SCGCAZVAF71CAHLR8IPCAHH2ODLCA2OISHGCARZV6W0CALH2JUVCAQEZCTLCA00M5ZLCA4CD02ACAEV1WLDCA1PYZOT

 

J'ai maintenant sans cesse froid. Je supporte une chemise de nuit en coton la nuit. Le soir, des chaussons ont remplacé mes tongs et je porte souvent un gilet. Je perds petit à petit mon chauffage central.

Quant à la nourriture, tout passe. Je peux me faire plaisir. Je finis rarement mes rations et prends un laitage au moins une heure après le repas. Je m'y oblige car j'ai peur des carences. Le seul hic, c'est que je ne bois pas assez. J'étais déjà un vrai chameau mais aujourd'hui c'est pire. Il va me falloir me faire violence si je ne veux pas souffrir des reins. Et puis, boire m'aiderait sûrement à éliminer encore plus de calories. Alors je vais essayer de boire et boire encore. Ca ne va pas être facile.

Voilà en "gros" mes états d'âme du moment. Je suis heureuse mais je vais devoir m'habituer à mon nouveau corps. La métamorphose en cours n'est pas que plaisir. Elle le sera certainement lorsqu'elle aura atteint son terme.

Kilo, j'aurai ta peau. Nouveau corps, prépare toi, j'arrive...

UCAIK0C8XCAH6F6ICCAM60TATCA4DUVSJCAEOF58OCAJTSL8TCAJMPXXACA0YN4VYCAW03YTWCA4GQASCCAYXSAIMCAEHDCGHCAANZOZSCAY9T6G5CA7ZREK7CAB1P4NUCAUC2U0ICAVYLY2SCAFG4DZ3