19/12/2008

Nouvelle image de moi

Jeudi 18 décembre 2008

tuk9pwdn[1]

Aujourd'hui, deux collègues et amies m'ont briefée.

-"Tiens toi droite et mets des vêtements plus près du corps. Tu as changé, tu dois te mettre en valeur".

C'est vrai que, alourdie, j'ai pris l'habitude de mauvaises postures. C'est vrai aussi que, complexée, j'ai pris l'habitude de cacher mes formes trop généreuses, de me cacher tout simplement :

- tant par le port de vêtements larges qu'on trouve dans les rayons "grandes tailles" de certains magasins et qui souvent ne sont pas plus attrayants que des toiles de parachutes (à croire que les femmes fortes n'ont pas besoin d'être élégantes, n'ont pas envie de plaire, ont à peine le droit de s'habiller Déçu). Ne parlons pas des sous-vêtements. C'est difficile quand on dépasse la "norme" de trouver de jolis dessous ou alors il faut avoir des revenus grande taille eux aussi.

- que par des mauvaises positions (dos courbé, épaules rentrées etc...).

Pourtant, pendant ces longues années de femme-tenue-cellule_~200021118-001[1]camouflage, j'ai connu des moments de décontraction pendant lesquels je portais des couleurs vives par exemple. Jusqu'au jour où un regard, une réflexion d'enfant (t'as vu maman comme elle est grosse la dame) ou encore une attitude dédaigneuse d'adulte intolérant, bref jusqu'à ce qu'une "réaction" me replonge pour un temps certain dans mon isolement d'obèse. C'est vrai qu'on peut alors se sentir seul(e) au monde, prêt(e) à rejoindre les "intouchables" ou autres lépreux indésirables et non désirés.

Et pourtant, même si je souhaite m'éloigner de cette période pour ne plus avoir à en souffrir, je ne souhaite pas l'oublier pour autant. Si je parviens à atteindre mon poids idéal, je ne veux pas m'éloigner du monde des obèses qui, outre leurs formes généreuses, ont très souvent un coeur "gros comme ça" et méritent "largement" d'être connues et aimées à leurS justeS valeurS. Moi, j'ai la chance et l'avantage de le savoir.

Néanmoins, pour que mon opération m'apporte ce que j'ai tant espéré, je vais essayer de prendre conscience que mon corps change.57440486[1]

 

Je vais essayer de me regarder différemment et de me voir telle que je deviens.

 

Mais ça n'est pas si facile. Je me souviens d'un reportage pendant lequel une femme avait dit, et aujourd'hui je comprends mieux ses paroles, que "lorsque l'on a été obèse, on l'est toute sa vie. L'image reflétée par le miroir n'est pas celle perçue par le regard mais celle retenue par la mémoire". C'est vrai, la mémoire n'oublie pas Pied de nez!

Toujours est-il que je vais faire l'effort. 

Pour commencer, je vais essayer de me regarder attentivement dans le miroir (aïe aïe). Je vais essayer de me tenir droite et de me persuader que ça me mettra en valeur. Demain, même si ce n'est pas ce que j'ai le plus dans mes armoires, je vais mettre un "haut" plus cintré. A suivre...

IE066-096[1]


En tous cas, merci Cécile et Rose-Anne. Merci pour vos conseils, vos encouragements et votre soutien. Je vous embrasse bien fort.

RBC4_34[1]

02:14 Écrit par Christine dans Santé Gastrectomie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nouvelle image de moi |  Facebook |