09/09/2008

Mardi 12 août 2008, JOUR J


C'est le grand jour.

Il est 5:30. Une infirmière me réveille, me prend la tension, me demande de passer LA blouse et de prendre une nouvelle douche à la bétadine. Je suis un peu groguie. Le somnifère sûrement ! Je m'exécute et espère impatiemment l'arrivée de ma fille et mon mari. Il est 6:00, mon mari me téléphone : "ça y est, nous sommes dans le train". Bisous, à tout à l'heure.

Un infirmier m'apporte deux médicaments à prendre pour me détendre. Je les avale sans me faire prier. J'en ai besoin. Et puis comme ça, je peux boire une gorgée d'eau Langue tirée.

Il est 7:00. Mon mari et ma fille sont arrivés. Je les embrasse tendrement. Ils m'embrassent tendrement. Je suis dans le brouillard mais je sais qu'ils sont là. J'espère qu'ils ne vont pas trop s'inquiéter. J'espère qu'ils ne vont pas s'ennuyer. Ils vont devoir attendre environ 5 heures avant que je ne regagne ma chambre.

Le temps est passé très vite. J'ai dû m'endormir un peu. Il est déjà 7:40 et un brancardier vient me chercher. "Bonjour Madame, vous allez bien ? Vous êtes prête ? Alors on y va". Mes amours m'accompagnent jusqu'à la porte du bloc opératoire. Un dernier bisou. Des derniers mots d'amour. A tout à l'heure, j'espère...

Les portes du bloc se referment. A nous deux Gastrectomie !salleblocavron[2]

J'entends tout le monde mais je ne vois personne. Je ne peux pas dire pourquoi. D'habitude on aperçoit les soignants. Cette fois, je n'en ai vu aucun. Une personne (une dame je crois) me caresse (quelle douceur) la main droite. Mon bras gauche est déjà indisponible ! Je sens une larme que je n'ai pu retenir couler sur ma joue. Quelqu'un me pose un masque à oxygène. J'entends parler : "Il est arrivé le Dr Hobeika ?" Une voie féminine répond : "oui, je viens d'appeler, il est dans l'étage". Une autre dit alors : "Bon, et bien on peut y aller".

"On va vous endormir Madame. A tout à l'heure. Tout va bien se passer. Ne vous inquiétez pas. Faites de beaux rêves".

J'ai peur. La main inconnue me caresse toujours. Je m'endors très vite.

11:52 Écrit par Christine dans Santé Gastrectomie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quelle anqoisse |  Facebook |